Achat immobilier neuf : tout ce que vous devez savoir sur la VEFA et le compromis de vente

10 Avr 2023 | 💰 Administratifs

Le monde de l’achat immobilier peut représenter un véritable défi pour les acquéreurs, en particulier lorsqu’il s’agit d’un immobilier neuf. Cependant, avec les bons conseils et une approche bien structurée, il est possible de réussir cet investissement sans stress. Ce guide pratique vous fera découvrir les astuces pour maîtriser l’ensemble du processus, de la promesse de vente à la remise des clés, en passant par les avantages et les pièges à éviter.

Les spécificités de la VEFA et le compromis de vente

Avant de vous lancer dans l’achat d’un immobilier neuf, il est fondamental de connaître les particularités de la Vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). Celle-ci présente des avantages indéniables, tels que la possibilité de personnaliser son logement et des normes énergétiques plus performantes. Toutefois, elle implique de plus certaines obligations pour l’acquéreur, notamment en termes de respect des délais de livraison.

Le compromis de vente est de plus un élément clé du processus d’achat. Il s’agit d’un contrat préliminaire qui engage les deux parties, le vendeur et l’acquéreur, à conclure la vente à des conditions précises. Il est donc primordial de bien lire et comprendre ce document avant de le signer. N’hésitez pas à demander l’aide d’un notaire ou d’un agent immobilier pour vous accompagner dans cette étape cruciale.

En ce qui concerne les délais de livraison, il est essentiel de prévoir une marge de manoeuvre dans votre planning. Un retard n’est pas rare dans le cadre d’une VEFA, mais il peut entraîner des conséquences financières et logistiques pour l’acquéreur. Pensez donc à anticiper ces éventualités en intégrant une clause suspensive dans le compromis de vente.

Lire la suite  Qu'est-ce que l'assurance auto kilomètre ?

Les spécificités de la VEFA et le compromis de vente

L’état de futur achèvement : Préparer sa visite

Lorsque vous achetez un bien immobilier en VEFA, il est fondamental de bien préparer votre visite de l’état de futur achèvement. Cette étape vous permettra de vérifier que les travaux ont été réalisés conformément au contrat et aux plans initialement prévus. Pour cela, munissez-vous des documents relatifs au projet (plans, descriptif technique, etc.) de sorte à pouvoir comparer avec la réalité sur place.

N’oubliez pas non plus d’établir une liste des points à vérifier lors de cette visite. Parmi les éléments importants figurent :

  • La conformité des équipements et installations (chauffage, électricité, plomberie…)
  • La qualité des finitions (peinture, revêtements de sol, menuiseries…)
  • L’agencement général du logement (disposition des pièces, orientation, surfaces…)
  • Les éventuelles réserves ou malfaçons à signaler au promoteur

Enfin, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel du bâtiment lors de cette visite. Il saura détecter d’éventuels problèmes techniques et vous conseiller sur les démarches à entreprendre si nécessaire.

Investissement locatif : La loi Pinel et ses avantages

L’achat d’un immobilier neuf peut représenter une opportunité intéressante en matière d’investissement locatif. Avec la loi Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 21% du montant investi, sous certaines conditions. Pour cela, il faudra respecter des plafonds de loyer et des ressources pour les locataires, ainsi qu’une durée minimale de location (6, 9 ou 12 ans).

Cette incitation fiscale peut donc constituer un levier intéressant pour rentabiliser votre investissement, d’autant plus que les logements neufs offrent généralement une meilleure performance énergétique et un confort supérieur à ceux du parc ancien. Prenez toutefois le temps d’étudier attentivement le marché locatif dans la zone où vous souhaitez investir, afin d’évaluer avec précision la demande et les prix pratiqués.

Investissement locatif : La loi Pinel et ses avantages

Dossier de prêt et frais de notaire : Maîtriser votre budget

Pour financer votre achat immobilier neuf, vous devrez probablement solliciter un crédit auprès d’une banque ou d’un organisme financier. Il est donc essentiel de constituer un dossier solide et complet pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt aux meilleures conditions. Parmi les pièces à fournir figurent généralement : vos justificatifs d’identité et de domicile, vos bulletins de salaire, vos avis d’imposition et un état détaillé de vos charges et revenus.

Lire la suite  Demander votre carte grise en ligne : étapes, avantages et assistance

Les frais de notaire constituent de plus une part importante du budget pour le financement d’un achat immobilier. Sachez toutefois qu’ils sont généralement moins élevés que dans l’ancien (environ 2-3% du prix du logement contre 7-8% pour un bien ancien). Néanmoins, il convient d’inclure ces coûts dans votre prévision budgétaire afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Pièges à éviter et négociation du prix


Certains pièges sont à éviter lors de l’achat d’un immobilier neuf. Soyez vigilants quant aux prix affichés par les promoteurs, qui peuvent parfois inclure des remises ou des offres promotionnelles temporaires. Méfiez-vous de plus des appartements-témoins qui peuvent donner une fausse impression de qualité ou de surface habitable.

En matière de négociation du prix, sachez que les marges de manœuvre sont généralement plus faibles que dans l’ancien. Toutefois, il reste possible d’obtenir certaines concessions de la part du promoteur, comme des aménagements supplémentaires ou une prise en charge partielle des frais annexes (frais de notaire, par exemple).

Vente et achat simultanés : Le prêt relais pour faciliter la transition

Si vous êtes déjà propriétaire et souhaitez vendre votre bien actuel pour en acheter un neuf, le prêt relais peut être une solution intéressante pour faciliter cette transition. Il s’agit d’un crédit à court terme qui permet de financer partiellement votre nouvel achat avant la vente définitive de votre logement actuel. Prenez toutefois garde à bien évaluer la durée du prêt relais et les conditions financières proposées par votre banque avant de vous engager.

Et vous ? Êtes-vous prêt à franchir le pas ?

Avec ces conseils en main, vous êtes désormais mieux armé pour aborder sereinement l’achat d’un immobilier neuf. De la promesse de vente à la remise des clés, chaque étape doit être soigneusement planifiée pour éviter les déconvenues et assurer la réussite de votre projet immobilier. Alors n’hésitez plus : prenez le temps de bien vous préparer et mettez toutes les chances de réussite de votre côté !

Valérie Lambert

Valérie Lambert

Passionnée par l’actualité et les tendances, Valérie Lambert est une auteure principale sur QuestionDuJour.com. Elle offre des conseils précieux et des analyses détaillées sur une variété de sujets, de la technologie à la gastronomie.