Nous sommes le Lundi 30 Janvier 2023

Rachat de crédit refusé partout : Que faire faire face à cela ?

💰 Administratifs

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper plusieurs prêts en un seul. Cela permet de réduire les mensualités et de profiter d’un taux d’intérêt plus avantageux. En effet, le taux d’intérêt du nouveau prêt est généralement inférieur à celui des prêts initiaux.

Cependant, il faut savoir que cette opération ne peut être effectuée que par les personnes qui ont déjà contracté un crédit auprès d’une banque ou d’un organisme financier. Par ailleurs, elle ne peut pas être faite par les personnes qui sont en situation de surendettement.

 

 

Quelle est la raison principale ?

Il est tout d’abord important de savoir qu’un rachat de crédit peut être refusé, car il s’agit d’une opération financière considérée comme une dette à rembourser. Dans ce cas, le demandeur doit donc démontrer que son endettement n’est pas excessif et qu’il est en mesure de rembourser l’emprunt.

Ce n’est pas toujours facile. En effet, pour obtenir un rachat de crédit, il faut avant tout faire preuve d’une bonne gestion budgétaire et montrer patte blanche.

Il ne faut donc pas seulement emprunter pour financer des projets futiles, mais aussi penser à rembourser les différentes dettes avant toute demande de rachat de crédit. Pour cela, il est conseillé d’avoir un reste à vivre suffisant au quotidien et un budget équilibré.

Par ailleurs, si vous souhaitez contracter des prêts personnels sans hypothèque (pour acheter une voiture par exemple), il vous sera plus difficile d’obtenir un rachat de crédit car la plupart des organismes financiers refuseront le dossier du demandeur compte tenu du risque jugé trop important que l’opération représente.

Par contre si vous avez recours aux aides sociales ou si votre situation financière générale est très délicate (chômage notamment), votre dossier sera accepté sans problème !

Quelle est la raison principale ?

Quels sont les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui a été refusé pour un rachat de crédit ?

Pour obtenir un rachat de crédit, il faut d’abord se demander si une restructuration de ses dettes s’avère intéressante. Si tel est le cas, vous pouvez alors faire une demande auprès de votre banque ou d’un établissement financier spécialisé en la matière.

Il est conseillé d’effectuer une simulation avant d’entamer toute procédure afin de savoir quel serait le montant total à rembourser et les mensualités que vous auriez à payer.

Vous pouvez également faire appel à un courtier en rachat de crédit pour définir les meilleures conditions possibles pour votre projet. Une fois que vous aurez trouvé l’offre la plus adaptée à votre situation, il ne restera plus qu’à lancer la procédure.

Pour ce faire, il suffira de remplir un formulaire en ligne et fournir certaines pièces justificatives (avis d’imposition, bulletins de salaire…).

Les documents requis pourront varier en fonction des organismes financiers qui proposent cette offre. Pour être certain(e) que votre dossier sera accepté, n’hésitez pas à contacter plusieurs organismes financiers afin d’obtenir des renseignements supplémentaires sur les conditions du prêt proposés par chacun d’entre eux.

Quels sont les différentes solutions ?

Il existe différentes solutions qui peuvent être proposées à quelqu’un qui se retrouve face à un refus de rachat de crédit, telles que le rachat de crédits immobiliers ou encore le regroupement de crédits à la consommation.

L’objectif est d’allonger la durée des remboursements, tout en allégeant les charges mensuelles. Cela permet donc d’augmenter le pouvoir d’achat et également réduire significativement les impôts.

Cependant, il faut savoir que cette opération ne garantit pas toujours une baisse des mensualités. Si vous pensez avoir du mal à rembourser vos dettes, il est possible que vous ayez besoin d’un autre financement pour repartir sur de bonnes bases et ainsi assainir votre situation financière.

Il faut savoir qu’il n’est pas possible de faire racheter l’intégralité des emprunts en cours si on souhaite procéder au rachat de ses crédits. Un regroupement de prêts peut être accordé partiellement ou totalement, selon votre capacité financière et votre situation personnelle.

Quels sont les principaux risques à prendre en compte lorsqu’on se lance dans le processus de rachat de crédit ?

Les risques sont nombreux lorsqu’on décide de procéder au rachat de crédit.

La première des choses à prendre en compte est la situation financière globale du ménage. Si vous ne pouvez plus payer vos mensualités, le rachat de crédit peut être une solution pour faire face à vos difficultés financières.

Le premier risque est d’augmenter son taux d’endettement et donc de se retrouver en situation d’impayés.

Il faut aussi savoir que les demandes de financement se font toujours sur la base des revenus du ménage et non sur celui de la personne qui souhaite emprunter. Cela signifie que celle-ci doit être capable, comme tout un chacun, d’assumer les remboursements de son emprunt et ce malgré le fait qu’elle soit propriétaire ou locataire.

Une autre possibilité est aussi que votre dossier soit rejeté par la banque ou l’organisme prêteur, ce qui aura pour effet direct de baisser considérablement vos chances d’obtenir un prêt bancaire pour financer votre projet immobilier.

Vous pouvez également constater une baisse importante au niveau des garanties exigées par les organismes prêteurs si vous contractez un second crédit alors que votre premier prêt arrive à terme.

Les risques sont également importants sur le plan juridique, car il existe un certain nombre de clauses qui peuvent être abusives si elles ne sont pas respectées correctement par l’emprunteur (exemple : clause abusive).

Quels sont les points essentiels à vérifier ?

Quels sont les points essentiels à vérifier avant de souscrire à un rachat de crédit ? Lorsque vous souhaitez faire racheter votre crédit, plusieurs éléments doivent être pris en compte.

Il faut savoir que le rachat de crédit est une opération bancaire qui peut se révéler très intéressante, lorsque les conditions sont optimales.

Le dossier à remplir est souvent assez long et complexe. C’est pourquoi, il faut prendre le temps d’effectuer des simulations afin d’obtenir des offres de rachats de crédits avec les meilleures conditions du marché.

Vous pouvez aussi demander conseil à un courtier en financement ou encore à un expert-comptable afin qu’il vous accompagne dans cette démarche si besoin. Pour effectuer une simulation efficace et pertinente, il faut prendre certaines mesures : Dans un premier temps, il faut se poser la question suivante : « Quel est mon taux d’endettement ? » En effet, il faut savoir que le taux d’endettement ne doit pas excéder 33%.

Il serait par exemple inutile de procéder au regroupement de plusieurs dettes si votre taux d’endettement dépasse ce chiffre.

Il faut aussi tenir compte du reste à vivre et du reste à rembourser. N’hésiter pas non plus à calculer la mensualité qui sera allouée après le regroupement de dettes afin que celle-ci soit adaptée aux revenus dont dispose la personne emprunteuse (cela permettra une gestion plus facile).

Quels sont les points essentiels à vérifier ?

Quels sont les documents requis pour le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper plusieurs prêts en un seul.

Il apporte dans ce cas beaucoup d’avantages, notamment au niveau des mensualités. Cependant, la restructuration de dettes n’est pas gratuite.

Il faut rembourser les pénalités liées aux intérêts intercalaires et éventuellement payer les frais de dossier. Pour connaître le montant total de l’opération, il faut aussi prendre en compte les frais annexes tels que les indemnités pour remboursement anticipé ou encore les pénalités en cas de retard du paiement du capital restant dû.

Pour réduire vos mensualités et améliorer votre budget, le rachat de crédit est donc une solution très avantageuse qui peut être proposée par une banque ou un organisme financier spécialisé (un courtier).

D’ailleurs, le rachat de crédit s’adresse à tous types d’emprunteur : propriétaire (pour acquérir sa résidence principale), locataire (pour acheter un bien immobilier) ou professionnel (pour financer son entreprise).

Le contrat de rachat doit contenir certains documents obligatoires :

  • Un exemplaire des offres présentes sur le marché ;
  • Une copie recto-verso des pièces d’identité ;
  • Un RIB ;
  • Un justificatif relatif aux revenus (avis d’imposition…) ;
  • Une attestation sur l’honneur indiquant que la situation financière du demandeur ne change pas durant la procédure.
  • C’est bien connu, les banques ne veulent pas prêter aux personnes en situation de surendettement.

Il est donc très compliqué de faire un rachat de crédit lorsque l’on est dans cette situation. Les banques ont mis en place des politiques qui leur permettent de définir si une personne est solvable ou non. Pour cela, il y a plusieurs critères à respecter :
le ratio d’endettement ;
la durée du crédit ;
l’apport personnel ;
les revenus et la situation professionnelle.
Avec tous ces critères, il est difficile pour les personnes en situation de surendettement de pouvoir faire un rachat de crédit et encore moins dans une banque qui n’a pas la spécialité du regroupement de crédit. Alors comment faire ? Tout simplement se tourner vers un courtier en rachat de crédit !

Ces courtiers sont spécialisés dans le regroupement de prêt et peuvent donc vous aider à obtenir un financement pour votre projet même si vous êtes fichés FICP ou FCC.