Nous sommes le Lundi 30 Janvier 2023

Quels sont les 4 facteurs individuels des TMS ? Prévenir les troubles musculo squelettiques

⚙️ Vie pro

Les TMS sont des troubles musculosquelettiques, c’est à dire des troubles qui touchent les muscles, les tendons et les nerfs.

Ils peuvent être dus à un effort répété ou prolongé, une posture de travail inadaptée, un geste mal exécuté ou encore une mauvaise organisation du travail.

Les TMS sont donc souvent liés au travail. Mais ils peuvent aussi être dus à des facteurs individuels comme le manque de pratique sportive, la fatigue, l’obésité ou encore le stress. Nous allons voir quels sont les 4 facteurs individuels des TMS et comment les éviter.

 

 

Quels sont les quatre facteurs individuels des troubles musculo-squelettiques ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont des affections qui touchent le système musculo-squelettique, c’est-à-dire les muscles et les tendons. Ces affections peuvent entraîner une gêne ou une douleur au niveau des membres supérieurs (poignets, coudes, épaules), des membres inférieurs (genoux, chevilles) ou d’autres parties du corps.

Les TMS peuvent avoir de nombreuses causes : le travail répétitif, l’utilisation d’outils inadéquats ou la manutention manuelle de charges lourdes.

Ils peuvent aussi être provoqués par un effort physique excessif sur une courte période.

Comment soigner les troubles musculo-squelettiques ?

Quelles sont les causes individuelles ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont un problème de santé au travail, qui se manifeste par des douleurs dans les muscles ou les articulations à la suite d’une mauvaise posture.

Les TMS peuvent être causés par une combinaison de facteurs, notamment le port répété de charges lourdes et le fait de rester assis à son bureau pendant une longue période. D’autres facteurs peuvent inclure des postures contraignantes, des mouvements répétitifs fréquents et l’utilisation d’outils manuels.

Il est important que vous compreniez comment les TMS apparaissent et quels sont les symptômes possibles afin que vous puissiez prendre certaines mesures pour éviter leur apparition. En général, ce type de maladie se déclare chez des personnes qui ont une activité physique limitée en raison d’un manque d’activité physique ou de mouvements inappropriés ou incorrects.

Les symptômes possibles comprennent :

  • Douleur aux coudes
  • Douleur aux poignets
  • Douleur au dos
  • Douleur au niveau des jambes
  • Sensation inconfortable du bras/main/doigt
  • Faiblesse musculaire
  • Fatigue chronique
  • Fatigue

Le stress peut également être un facteur causal important car il augmente considérablement votre risque de souffrir de TMS.

Quels sont les effets des troubles musculo-squelettiques sur l’individu ?

Les troubles musculo-squelettiques proviennent de différentes causes et d’un ensemble de symptômes.

Ils sont souvent liés au travail, ce qui peut être un sujet de préoccupation. Ces problèmes sont à l’origine des douleurs aux articulations, aux muscles et aux tendons. Par conséquent, le corps est soumis à une certaine tension physique (tension musculaire) pendant le travail et les activités quotidiennes.

Lorsque cette tension est constante, elle peut entraîner des blessures, telles que des contractures ou des déchirures du muscle ou du tendon.

Les TMS peuvent également causer une inflammation du tendon ou du muscle ainsi qu’une gêne au niveau de la main ou du poignet. En plus de cela, ils peuvent parfois provoquer une atteinte au système nerveux central (SNC). Cette dernière se traduit par une perte progressive d’autonomie pour les personnes concernées : elles ne peuvent plus effectuer certains mouvements comme avant et doivent faire appel à l’aide d’autres personnes pour réaliser certaines tâches quotidiennes.

Les TMS ont également un impact sur la vie privée : ils créent un sentiment permanent d’inconfort qui affecte la qualité de vie générale d’une personne en empêchant son activité professionnelle habituelle ou en lui imposant une restriction importante sur ses capacités physiques et donc sur sa mobilité personnelle et sociale.

Quels sont les effets des troubles musculo-squelettiques sur l'individu ?

Quels sont les moyens de prévenir les tms ?

Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont des affections liées aux mouvements répétitifs et à la manutention de charges lourdes.

Ils peuvent concerner les muscles, les tendons, les nerfs ou encore les articulations.

Les TMS constituent un problème majeur pour la santé au travail. En France, plus de 80 % des maladies professionnelles reconnues comme telles sont des TMS.

Les causes principales des TMS sont l’effort excessif fourni par le salarié dans son activité professionnelle et sa position statique prolongée, notamment dans le cas du port de charges lourdes. Par ailleurs, les facteurs environnementaux ont également un impact sur cette pathologie : chaleur excessive et ambiance humide favorisent le développement de cette maladie.

La prévention est donc indispensable afin d’anticiper tout risque sanitaire et éviter que cette pathologie ne prenne une ampleur considérable au sein de l’entreprise.

Le choix du matériel doit être adapté à votre activité afin d’optimiser vos conditions de travail et minimiser vos efforts physiques durant votre journée de travail. Dans ce contexte, il est important que vous puissiez trouver une solution ergonomique qui permettra à votre corps d’être soulagé sans pour autant causer une fatigue supplémentaire.

Existe-t-il des traitements pour les troubles musculo-squelettiques ?

Les troubles musculo-squelettiques, les TMS, sont des maladies professionnelles qui se manifestent sur le corps par une grande fatigue et des douleurs.

Les causes de ces pathologies sont liées aux mouvements répétitifs et au travail en station debout. Si vous êtes concerné par ce type de pathologie, il existe des traitements pour y remédier. Certains peuvent être prescrits par un médecin du travail ou un médecin généraliste. Ces traitements ont pour but d’atténuer les symptômes et de diminuer la douleur.

Ils permettent également de prévenir l’apparition de nouvelles lésions qui pourraient apparaître dans le futur.

Il est important de rappeler que ces troubles ne sont pas une fatalité et qu’il est possible d’agir rapidement pour les prévenir ou les atténuer grâce à différents traitements adaptés à chaque cas.

Les 4 facteurs individuels des TMS sont :

  •  le travail mal fait (travail physique ou intellectuel répétitif, manutention lourde, gestes répétitifs, postures contraignantes)
  •  la charge mentale (travail dans un environnement bruyant, stressé, avec une charge mentale importante)
  •  les exigences psychologiques (travail dans un environnement hostile et/ou stressant)
  •  le temps de travail excessif (trop de travail pour trop peu de temps)