Nous sommes le Lundi 30 Janvier 2023

Comment dimensionner une installation photovoltaïque autonome ? Les étapes à suivre

🔨 Réparation & Construction

La production d’électricité photovoltaïque est un sujet qui intéresse de plus en plus de personnes. En effet, le prix du kWh produit par une centrale solaire photovoltaïque a fortement baissé ces dernières années.

De plus, les panneaux solaires sont devenus très compétitifs et rentables pour la plupart des installations. Cependant, il faut bien prendre en compte tous les éléments avant de se lancer dans ce type d’installation. Nous allons voir ensemble comment dimensionner une installation photovoltaïque autonome.

 

 

Quels sont les principaux éléments à prendre en compte ?

Les principaux éléments à prendre en compte pour dimensionner une installation photovoltaïque autonome sont : L’ensoleillement, l’inclinaison du toit et le rendement de votre onduleur.

Le rendement d’une installation photovoltaïque dépend principalement de l’ensoleillement, des besoins électriques du bâtiment et de la puissance nominale de l’onduleur.

La production d’électricité dépendra avant tout du nombre d’heures d’ensoleillement sur la zone géographique considérée.

Il est donc primordial que vous preniez connaissance des conditions météorologiques locales afin que votre installation soit correctement dimensionnée et permette une production optimale.

Ensuite il faut tenir compte de l’inclinaison du toit (entre 15°et 60°) par rapport à la verticale, ce qui va permettre un gain important en termes d’efficacité par rapport à un système fixe au sol.

Par ailleurs le choix de l’onduleur est aussi très important car il doit être adapté au type de panneaux utilisés (Monocristallins ou polycristallins), à leur puissance nominale (de 4kWc à plusieurs MWc) et aux besoins électriques demandés par le bâtiment (domestique, tertiaire, industriel). A noter qu’au-delà de 2 kWc il y a lieu d’installer un contrôleur MPPT.

Lire la suite  Coût installation panneau solaire : Quel est le prix d'une installation ?

Quels sont les principaux éléments à prendre en compte ?

Quels sont les principaux avantages et inconvénients d’une installation photovoltaïque autonome par rapport à une installation des réseaux électriques conventionnels ?

Une installation photovoltaïque autonome offre de nombreux avantages par rapport à une installation des réseaux électriques conventionnels. Elle permet de produire de l’énergie solaire, ce qui est une ressource renouvelable et inépuisable. Elle permet aussi d’alimenter un bâtiment en énergie propre, sans utiliser d’énergies fossiles ou nucléaires.

L’installation photovoltaïque autonome offre la possibilité d’être raccordée au réseau, pour permettre aux clients d’utiliser le générateur comme une source d’alimentation secondaire. Une installation photovoltaïque autonome est composée de panneaux solaires, qui sont reliés à un système électrique local (onduleurs).

Les panneaux solaires produisent du courant continu grâce à des modules photovoltaïques (cellules PV) et ils sont raccordés au réseau électrique via un onduleur central.

Quels sont les besoins en énergie moyens ?

Il faut savoir que la production d’électricité par un panneau photovoltaïque varie selon deux facteurs.

Le premier est le nombre d’heures d’ensoleillement, et donc l’intensité du rayonnement solaire reçu.

Le second facteur est la surface des panneaux photovoltaïques sur votre toit. Si vous disposez d’un espace plus grand que les besoins standards, il peut être intéressant de maximiser l’espace disponible en installant plusieurs panneaux photovoltaïques sur votre toit.

Dans ce cas, pour une installation autonome standard, vous avez besoin d’une puissance nominale de 3 kWc (3 kW crête).

La puissance nominale correspond à la quantité totale d’énergie qui peut être produite par un panneau photovoltaïque pendant une heure à pleine charge, en fonction des conditions météorologiques locales. Pourquoi choisir notre entreprise ?

  • 1xbet offert gratuitement à tous les nouveaux inscrits ;
  • Un bonus jusqu’à 500€ ;
  • Service clientèle réactif et professionnel ;
  • Retrait sûr et facile des gains;
Lire la suite  Kit panneaux solaires autoconsommation : Optimisez votre consommation d'énergie

Quels sont les critères à prendre en compte lors de la sélection des équipements photovoltaïques ?

L’un des principaux critères à prendre en compte lors de la sélection d’une installation photovoltaïque est le type de panneau utilisé.

Les caractéristiques des cellules photovoltaïques varient d’un fabricant à l’autre, et elles peuvent influencer les performances globales de votre système.

Vous pouvez trouver différents types de panneaux solaires autoconsommation  sur le marché : silicium cristallin, polycristallin ou amorphe. Si vous envisagez une installation autonome, optez pour un panneau solaire autoconsommation .

Cela vous permet d’obtenir une plus grande efficacité énergétique par rapport au panneau monocristallin et polycristallin combinés.

Lorsque vous choisissez un produit spécifique, assurez-vous qu’il répond aux normes européennes en vigueur et qu’il est conforme aux exigences du guide PEPEC (Pan European Performance of Electricity Certificate) qui certifie l’efficacité des modules PV pour la vente directe au consommateur final (PV FIT).

Quels sont les critères à prendre en compte lors de la sélection des équipements photovoltaïques ?

Quels sont les principaux types de modules photovoltaïques utilisés ?

L’énergie solaire est une source d’électricité propre, renouvelable et inépuisable. C’est la raison pour laquelle elle représente un choix de plus en plus privilégié par les foyers qui souhaitent s’engager dans un projet écologique.

Pour votre installation photovoltaïque, vous avez le choix entre différents types de modules photovoltaïques :

  •  Les cellules monocristallines : elles captent mieux le rayonnement solaire que les cellules polycristallines. Elles sont donc conseillées si vous habitez dans une région bien exposée au soleil.
  •  Les cellules amorphes : elles conviennent particulièrement aux installations sur bâtiment ou sur des toitures dépourvues de gouttières. – Les cellules à couche mince : ce produit est à mi-chemin entre les premières et les secondes. Il est idéal pour l’autoconsommation.
  • Les panneaux multijonctions (multicristallin + amorphe) : ils combinent les avantages des deux autres variantes.
  • Les panneaux cristallins orientés (orientés plein sud) : cette technologie permet de maximiser la production énergétique tout en assurant une production plus constante pendant l’année.
Lire la suite  Panneau solaire plug and play : Découvrez les avantages

Comment les facteurs climatiques affectent-ils le fonctionnement d’une installation photovoltaïque autonome ?

L’énergie solaire est une source d’énergie renouvelable, inépuisable et gratuite. Elle permet de produire de l’électricité en toute autonomie.

Il existe plusieurs types d’installations photovoltaïques, comme les systèmes photovoltaïques autonomes qui sont équipés d’un groupe électrogène ou encore les systèmes hybrides qui combinent panneaux solaires et groupes électrogènes.

Les panneaux solaires individuels (PSI) peuvent être installés sur des toitures plates ou inclinées, mais ils nécessitent un raccordement au réseau pour la production d’électricité.

Les installations photovoltaïques autonomes ne dépendent pas du réseau de distribution et permettent ainsi l’indépendance énergétique à domicile. Cependant, elles sont soumises à des contraintes techniques liées à la production locale de courant continu (CC).

Ce type d’installation requiert un dispositif spécifique afin de transformer le courant alternatif (CA) en courant continu (CC) : un onduleur. Pour fonctionner correctement, cet appareil doit avoir une capacité minimale de 5 kW et utiliser des transformateurs spécifiques pour couvrir tout le spectre allant de 500 Hz à 5000 Hz.

De ce fait, une installation photovoltaïque autonome ne sera pas adaptée aux installations résidentielles où la fréquence du courant est inférieure à 50 Hz/60 Hz par exemple.

Lorsque la puissance crête est supérieure à 60 kWc (soit 6 kW), il est obligatoire d’utiliser un onduleur sinusoïdal triphasée avec un facteur de puissance > 0,9 et dont le rendement est > 90%.

Il faut dimensionner une installation photovoltaïque en fonction de la puissance électrique nécessaire pour l’alimentation d’un ménage. Pour cela, il faut connaître les besoins en électricité du ménage et calculer le rendement de l’installation photovoltaïque à installer.